Nettoyer sa toiture est souvent une tâche obligatoire pour, d’une part, entretenir votre toit et, d’autre part, prolonger sa durée de vie pour en assurer sa pérennité. Cette mission vous permettra également de repérer les éventuelles modifications à réaliser avant qu’elles se transforment en fuite ou infiltration. Ainsi, le nettoyage d’une toiture demande de la préparation et doit se faire de manière sérieuse et méthodique afin d’assurer un maximum de sécurité mais également afin d’éviter de détériorer votre toit. 

Quels équipements acheter ou louer ? Quand nettoyer sa toiture ? Quels produits utiliser ? Découvrez dans cet article, toutes les réponses à vos interrogations pour réussir facilement et efficacement le nettoyage de votre toiture.

Nettoyer sa toiture par bon temps

La fréquence de nettoyage dépend de nombreux facteurs comme l’ancienneté de la toiture, l’environnement de votre maison (en milieu urbain ou rural…). Néanmoins, il est vivement conseillé de réaliser cette mission une à deux fois par an. L’objectif est d’entretenir son toit le plus longtemps possible.

Ainsi, pour nettoyer sa toiture et garantir un maximum de sécurité, il faut que les conditions météorologiques soient optimales, c’est-à-dire, lorsque le temps est sec et stable. En cas de vent ou de canicule, reportez votre chantier. Deux saisons sont donc à privilégier : le printemps et l’automne.

Utiliser un matériel adéquat

Pour réussir cette tâche sereinement et efficacement, il est important d’acheter ou de louer du matériel adéquat à la situation. De ce fait, comme lors des travaux de rénovation, pour réaliser des travaux en hauteur, vous pouvez utiliser une échelle ou un échafaudage. Si vous avez les compétences nécessaires, la location d’une nacelle élévatrice peut être un excellent moyen de limiter les risques d’accidents. 

Parallèlement, le port d’équipements de protection individuelle est fortement recommandé. En effet, le casque, le harnais de sécurité, les chaussures antidérapantes, des gants et un masque sont primordiaux pour assurer les travaux. 

À lire aussi : Différents contextes d’utilisation d’une nacelle

Nettoyage et traitement de la toiture

Une fois le matériel choisi et installé, il est temps de commencer les travaux. Tout d’abord, débutez par évacuer les feuilles mortes et les débris qui encombrent votre gouttière. Ensuite, en fonction du matériau de votre toiture, plusieurs techniques sont possibles. Vous pouvez laver votre toiture avec un nettoyeur à haute pression. Rapide et efficace, cette solution permet de rendre votre toit propre comme neuf. Cependant, cette technique est assez délicate pour certains matériaux comme les toits en tuiles ou en ardoises. En effet, le jet d’eau peut vite abîmer voire fissurer votre toiture.

Il est donc recommandé, lors de l’achat de votre matériau, de demander conseil à un professionnel sur la meilleure manière de le nettoyer. Si vous utilisez ce procédé, veillez à commencer par le haut du toit pour que l’eau s’écoule vers le bas. 

Une autre technique assez performante est : le nettoyage de toiture à la brosse et à l’eau chaude ainsi qu’au savon. Cette solution marche pour la plupart des toits. Vous pouvez également choisir un détergent naturel et biodégradable pour respecter l’environnement et d’éviter de détériorer votre matériau.   

Optez donc pour un produit neutre ou naturel pour nettoyer efficacement votre toiture.

Quelles solutions contre les mousses et les lichens ? 

Nettoyer avec de l’eau sa toiture ne suffit pas sur le long terme. En effet, les mousses et les lichens reviennent rapidement à leur place. Ainsi, pour garantir un toit sans mousse pour une longue durée et protéger votre toit de toute humidité, il est indispensable d’appliquer des produits anti-mousses et un traitement hydrofuge. 

Nettoyer avec de l’eau sa toiture ne suffit pas sur le long terme. En effet, les mousses et les lichens reviennent rapidement à leur place. Ainsi, pour garantir un toit sans mousse pour une longue durée et protéger votre toit de toute humidité, il est indispensable d’appliquer des produits anti-mousses et un traitement hydrofuge. 

Les produits anti-mousses couplés à l’eau est la technique la plus répandue. Celle-ci consiste à propager ce produit sur tout le toit à l’aide d’un pulvérisateur. L’autre solution est le traitement sans eau. Plus précisément, le produit anti-mousse sera appliqué sur la toiture et pourra être efficace seulement après quelques semaines. 

D’autres techniques « faits maison » peuvent également être efficaces comme la pose de fil de cuivre ou le recours à l’acide citrique. 

Parallèlement, le traitement hydrofuge est primordial afin de lutter contre l’humidité. Les produits hydrofuges sont généralement appliqués grâce à une brosse ou à un pulvérisateur. Certains matériaux sont trop fragiles pour ce traitement. C’est pour cela qu’il faut questionner un vendeur ou un artisan sur quels matériaux le traitement hydrofuge est efficace.  

Pour plus d’informations sur le nettoyage de toiture, cette page vous explique tout en détail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici