Les engins de construction sont indispensables sur les chantiers. Il en existe plusieurs types pour différentes fonctions. D’ailleurs, Tracktor offre une vaste gamme d’engins de construction d’excellente qualité à louer. Évidemment, afin d’utiliser ces immenses engins, il est primordial d’avoir des conducteurs diplômés et expérimentés qui devront auparavant suivre une formation d’un minimum de 2 ans.

Conducteur/trice d’engins de travaux publics

Il y a trois choix qui s’offrent aux étudiants afin de pouvoir accéder au marché du travail. Les voici :

1. CAP (certificat d’aptitude professionnelle) : la durée de la formation est de 2 ans et il s’agit du minimum nécessaire pour pouvoir accéder au marché du travail.

2. MC (mention complémentaire) : suite au CAP, il est possible de continuer les études durant 1 an. Par contre, c’est seulement sous certaines conditions.

3. BP (Bac professionnel ou Brevet professionnel) : pour une durée de 2 ans supplémentaires, les étudiants ayant ce type de diplôme ont plus d’autonomie et de responsabilités en plus d’avoir davantage de chances sur le marché du travail.

Caractéristiques du travail de conducteur/trice d’engins

Les conducteurs d’engins de construction sont sans cesse en demande sur les chantiers. Le salaire brut d’un débutant se situe à 1700€ par mois et avec davantage d’expérience, plusieurs options s’offrent à eux pour gravir les échelons. Les conducteurs d’engins ont tout d’abord comme mission de préparer et déblayer le terrain avant de débuter les travaux liés au terrassement ou au nivellement. Il sera également chargé de déplacer de grosses quantités de terre, de pierres ou de gravier, de creuser des tranchées, d’entasser, de mettre un terrain à niveau et beaucoup plus. Sur les petits chantiers, le professionnel conduira plusieurs engins tandis que sur les gros chantiers il devra exécuter qu’un seul type de travaux avec la même machine. Le professionnel aura le choix de travailler pour des particuliers ou encore au public (routes, ponts, tunnels, barrages etc.).

Les qualités nécessaires

Afin de réussir dans le métier, un conducteur d’engins de construction doit être vigilant, être rigoureux, avoir le sens des responsabilités, avoir d’excellents réflexes, travailler avec une grande précision, savoir apprécier les distances, avoir du sang-froid, être attentif à tout moment et avoir le sens de l’équilibre. C’est un métier qui comporte plusieurs dangers, il est donc primordial d’avoir des professionnels consciencieux sur les chantiers. Il faut également savoir qu’avec les nombreuses vibrations de la machine, la ceinture abdominale et la colonne vertébrale deviennent fragiles, par contre si le conducteur fait de l’exercice physique régulièrement, les problèmes musculaires et osseux seront de moindre importance. 

Les types d’engins

Voici les 3 principaux types de chantiers avec lesquels quelques engins sont nécessaires.

Chantier de terrassement

La pelleteuse ou pelle hydraulique

Utilisée principalement pour creuser des trous ou des fondations et comme engin de démolition. C’est la plus importante sur le chantier et comme machine de terrassement. On l’appelle également mini-pelle quand sa taille est plus petite et est plus adaptée pour des travaux de moindre envergure.

Le chargeur

Il s’agit des engins de terrassement les plus connus. Grâce à ses immenses roues, il peut accéder à tous les types de terrains. Sa tâche est de transporter et de déplacer rapidement une grande quantité de matériaux d’un endroit à l’autre. 

Chargeuses-pelleteuse

Principalement utilisée pour des travaux de tranchées ou de canalisations. Elle offre une excellente polyvalence d’usage en plus de n’avoir recours à aucune remorque pour se déplacer.

Les bouteurs (bulldozers)

Utilisés principalement pour pousser des matériaux dédiés à racler le sol tel que niveler un terrain. Ils sont également utilisés pour pousser une décapeuse.

Les décapeuses 

Un engin pas très autonome car il a souvent besoin d’un bulldozer pour le pousser et le rendre utile à mettre le sol à niveau.

Les tombereaux 

Il est surtout adapté pour le transport et le déchargement rapide des matériaux.

Engins pour la construction des routes

Finisseurs 

C’est l’une des dernières machines à opérer lors de la construction d’une route. Elle est conçue pour appliquer le béton et le bitumineux (mélange de gravier, sable et liant hydrocarboné), de type goudron, sur les chaussées.

Raboteuses ou fraiseuse routière 

Par fraisage, elle enlève les matériaux tels que béton et bitumineux afin d’égaliser les chaussées et d’en améliorer l’apparence. Elle est aussi utile pour la découpe de conduits.

Machines à coffrage glissant 

Pour une parfaite pose de béton.

Machines de forage et de fondations

Foreuse 

Utilisée pour mettre en place des pieux ou forages en creusant des trous dans le sol.

Pelles à câbles hydrauliques 

Une pelle qui est conçue pour extraire les matières inutiles dans le sol. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici