Parler de chantier, c’est parler d’un lieu potentiellement dangereux, d’où l’importance de la sécurité. Pour réduire les risques, deux éléments sont importants : signalisation et sécurisation. Découvrons 8 astuces pour sécuriser votre chantier des vols et accidents.

1. Fermer le chantier

Afin de limiter la présence d’intrus sur votre chantier, il est primordial de délimiter la zone de travail en utilisant des barrières. Ce qui contribue à interdire l’accès aux personnes extérieures et réduire les accidents. Cette mesure conduit au contrôle des entrées et sorties du personnel.

2. Définir le périmètre de sécurité

Faites attention également aux alentours du chantier, car nul ne sait d’où vient le danger. Pire encore si le chantier est limitrophe à la route. Pour éviter cela, il est conseillé d’exploiter les rubans ou cônes de signalisation. Ces outils servent aussi sur le chantier pour signaler la présence de trous.

3. Avertir les usagers externes

Lorsqu’un chantier est placé sur une zone de passage, il est conseillé d’informer les personnes à l’extérieur. Dans ce cas, servez-vous autant que possible des panneaux pour signifier les zones à risque sur le chantier.

4. Ranger le chantier

Le matériel sur le chantier doit être rangé dans des espaces dédiés. Non seulement on évite le vol, mais surtout vous réduisez le risque d’accident. Le matériel abandonné est un danger pour tout travailleur sur le chantier.

5. Évacuation des déchets

Sur le chantier, les déchets ne peuvent manquer : les végétaux, les emballages, les chutes de matériaux, les gravats… Tout ceci doit être stocké et évacué hors du chantier. La vérité est qu’ils constituent des risques réels d’accidents. Il est utile de les trier, les stocker et enfin les renvoyer dans une déchetterie.

6. Identification des intervenants du chantier

Regroupant plusieurs intervenants sur un même espace, il est difficile de connaître la tâche d’une personne s’il n’est pas clairement identifié. À partir d’un badge, vous pouvez rapidement connaître si la personne est un travailleur ou un simple visiteur.

7. Protection des travailleurs

La sécurité sur le chantier commence par le port des équipements de protection individuels. Chaque travailleur doit en posséder, c’est-à-dire des gants, des lunettes de protection, le casque, les chaussures de sécurité…

8. Installer la télésurveillance

Il est impossible d’éliminer les vols sur les chantiers. Par contre, vous pouvez les limiter en installant des caméras de surveillance qui limiteront les intrusions, et faciliteront la surveillance directe à distance de votre chantier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici